Accueilvisite en quelques clicshistoireMonumentsCalvairesNaturePhotosContact 
A l'origine, ce mémorial est dû à l'initiative d'un Lauzachois, rescapé de la guerre d'Indochine, qui a fait ériger, en 1995, une sculpture en granit, de 4,20 m de haut, symbolisant la carte d'Indochine française de 1950. Il voulait ainsi faire mémoire de trois Lauzachois tués pendant cette guerre.
 
Le Souvenir Français, soutenu par la municipalité, a mis en valeur le monument initial en créant un grand mémorial, en hommage aux 440 morbihannais tombés en Indochine. Leur nom est gravé sur le monument.
Le mémorial a été inauguré en 2001.
 
Récemment a été érigée une stèle pour faire mémoire de 9 morbihannais morts en Corée.
 
Dans un décor de bambou et de pagodes stylisées, des panneaux bien documentés sensibilisent le visiteur à la difficulté de la vie quotidienne de nos soldats en Indochine.
 
A noter que c'est le Morbihan, proportionnellement à sa population, qui a été le plus endeuillé par cette guerre, qui s'est achevée en 1954 par le désastre de Dien Bien Phu.